auteur écrivain

Comment arrondir ses fin de mois en écrivant des cartes de vœux ?

Que pensez-vous de mettre à profit votre humour ou votre créativité pour compléter vos fins de mois ? Vous vous êtes déjà dit en lisant une carte de vœux « ça, j’aurais pu l’écrire ! » Alors songez que les prochaines que vous verrez en magasin seront écrites de votre main…

Que vous ayez 50 ans, 20 ans, 35 ans, diplômé, pas diplômé, il est possible de gagner de l’argent en écrivant des cartes de vœux ! Vous savez les cartes que nous voyons partout dans les supermarchés, les magasins, les papeteries et bien des gens se cachent derrière ces messages doux et affectueux que nous envoyons ou offrons à nos amis, nos chers et tendres ou nos collègues :

« c’est la crise tout augmente, même ton âge ! »

« Bananée !! »

« Toc toc ? – qui c’est ? – c’est Lapinou – Lapinou qui ? – Lapinou year ! »

Ohoh humour quand tu nous tiens et bien tu peux nous rapporter quelques sous !

Même si les cartes électroniques ont une grande place dans ce business florissant, les cartes de vœux resteront indémodables. Pourquoi ? Simplement car nous aimons accompagner les cadeaux d’une carte personnalisée.

Comment faire ?

Déjà, ne pas se contenter des textes déjà vus, les éditeurs veulent de la nouveauté, du frais, des messages liés à l’actualité.

Vous pouvez envoyer vos textes directement aux maisons d’édition comme :

Editions Editor

Editions Cartes d’Art

Editions Cartedevoeux

Editions Perrochet

Combien cela peut me rapporter ?

Selon le barème de l’ADAGP (société des Auteurs Dans les Arts Graphiques et Plastiques) vous avez par exemple un droit de 0,16€ par carte de vœux imprimée et vendue au public.

Quelques livres pour vous aider (en anglais) :

Write Well & Sell: Greeting Cards (par Sandra M. Louden)

You Can Write Greeting Cards (par Karen Ann Moore)

How to Write and Sell Greeting Cards, Bumper Stickers, T-Shirts and other Fun Stuff (par Molly Wigand)

 

A vos marques, écrivez, créez, envoyez !

Tatiana